Kihou : l'Ecole Intergalactyque

La seule Planète à accueillir les Survivants de la Guerre de milles ans.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Travail trop simple

Aller en bas 
AuteurMessage
N°159
Elève Ruchien
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 3:04

[Chambre de Kyuu alias 159]

Kyuu continuait à parler travail et c’est là qu’il se retrouva dans les bras du groupe Ryu, il était vrai que le groupe était toujours en contact, même que parfois certains dormaient dans la même coquille, mais là il se retrouvait prit dans une drôle de sensations, sa couleur changea complètement, il n’était plus translucide, mais rouge d’un beau rouge coquelicot. Son corps reprit doucement sa couleur translucide, il resta dans les bars de groupe Ryu tout en continuant à parler travail. En tout cas groupe Ryu était un fainéant, on aurait dit dans le groupe dormir encore un peu était inadmissible, on se moquait de vous, d’ailleurs Kyuu ne se gêna pas et lui fit une remarque de sa plantée.


« Groupe Ryu est vraiment une lavette, voir même une serpillière qui reste au lit. »

Kyuu riait même de sa bonne blague, il avait rire tout doux, agréable à entendre. Finalement groupe Ryu se releva. Kyuu savait qu’il devait l’avoir vexé, c’était très injurieux sur sa planète de traiter quelqu’un du groupe de serpillière. Mais bon cela avait permit de le faire lever. Et en plis, ils allaient enfin aller travailler. Il était temps, Kyuu s’impatientait. Maintenant il fallait appeler groupe Ryu, mais Ryu simplement, cette histoire lui plaisait de moins en moins, mais n’en fit aucune remarque car enfin on allait lui montrer du travail.
Il suivit donc Groupe Ryu dans un autre endroit, il comprit très vite que c’était le lieu de nutrition, il allait donc travailler à faire la cuisine. Il savait faire, sur sa planète, ce sont l’une des premières tâches apprises. Il avait l’impression d’être rabaissé, mais il en dit rien, il fallait être dans le groupe.

« Nous savons cuisiner, mais nous ne sommes plus en âge de la faire, aujourd’hui nous sommes en âge de travailler à la récolte tâche plus difficile. Nous pensons que vous vérifiez nos capacités groupe Ryu. »

Kyuu était quand même légèrement vexé, mais regard ce que l’on trouvait comme ingrédient pour préparer quelque-chose, et fût très heureux de trouver les mêmes produits que chez lui quand il ouvrit un placard miel, fleur de blé, et surtout légume de chez lui et de la viande de Kon, un animal domestique de chez lui (ça ressemble un peu au mouton). Il sourit, et on vit ce sourire apparaître sur son visage.

« Au moins, il y a deux choses ici qui sont comme chez nous, c’est noter lieu de repos, et notre nourriture. Je vais donc pouvoir préparer quelque chose, et comme aujourd’hui est un jour spécial, nous allons préparer quelque chose de spécial. »

Kyuu continuait de sourire, il allait préparer quelque chose de mangeable et nutritif, malgré une journée paisible.



[dans ce post, nous constatons que les Ruchiens sont capables d'humour.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryu Akaryu
Fondatrice ~ Elève Dragonien
avatar

Nombre de messages : 65
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 3:24

Ryu fut totalement sortit de son sommeil par les paroles de Kyuu. Il le comparaît à une lavette voire même une serpillière. Vêxé dans son amour propre, l'adolescent lâcha le garçon en le repoussant même un peu. Il se leva et s'étira longuement. Comment avait il pu le trouver adorable ? Lui qui ne pensait qu'à travailler et qui maintenant l'insultait ? Comme tout dragonien, Ryu est très succeptible et trop fier pour accepter d'être ainsi maltraîté. Son regard doux avait laissé la place à un regard sévère. Son sourire avait disparu et son allure avait tout d'un être menaçant prêt à sauter à la gorge du premier qui le défierait. Il se tourna vers Kyuu, le regard plus du tout amical, et il parla du voix froide et ferme.

- Une lavette ? Une serpillière ? C'est ça que je suis à tes yeux ? Il serre les dents afin de ne pas l'étrangler et se détourne de lui. Bon, allons travailler puisqu'il n'y a que cela qui t'intéresse... 159.

Ryu était tellement vêxé qu'il ne voulait plus l'appeler Kyuu. Il marcha donc vers la cafétaria, laissant l'autre courir derrière lui. Et oui, marchant assez vite pour essayer de se calmer, il ne voulait pas laisser à son soi disant ami le plaisir de la faciliter. Tant pis si son attitude devait paraître puéril. Ils arrivèrent finalement à la cafétaria et Kyuu comprit qu'ils allaient préparer à manger. Il s'en plaignit même, disant qu'il était maintenant en âge d'aller à la récolte et qu'il pensait qu'il évaluer ses connaissance. Toujours aussi vêxé, le dragonien le regarda d'un oeil sévère. Il le défia du regard d'oser encore parler. Puis il parla lui même.

- Aujourd'hui tu cuisineras et si cela ne te plaît pas tu te débrouilleras tout seul. Si tu veux rester dans le groupe fais ce qu'on te dit.

Ryu savait qu'il y allait fort, mais l'autre l'avait vêxé et pour qu'un dragonien reprenne son calme après cela c'était dur. Lui qui avait trouvé cette créature adorable comme un dragonien nouveau né, il était tombé de haut. Il le laissa cuisiner dans son coin et chercha pour faire un plat de chez lui. Il trouva des fruits, des légumes et surtout un fuguya, un poisson très apprécié des dragoniens. Il prit le tout est commença à préparer le poisson en le faisant cuir. Il avait quelques difficultés avec le feu mais il trouva. Il laissa le poisson cuire et commença à décorer l'assiette de fruits et de légumes. Il ne parla pas une seule fois pendant la préparation. Il faudrait un moment pour que Ryu oublie l'insulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kihou-le-refuge.1fr1.net
N°159
Elève Ruchien
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 13:28

159 avait vexé groupe Ryu, mais n’était pas capable de comprendre cela. La seule chose, c’est qu’il avait récupérer son indentification de groupe, il se sentait rassuré tout à coup, mais quand même surprit. Il ne pouvait pas avoir d’autres sentiments et même si ceux-là avait été un instant en lui, ils avaient été vite oublié vu que ce n’était pas des sentiments de groupe. Ils étaient dans le cuisine avec groupe Ryu, il était faisait quelque chose pour lui. 159 avait sortit les aliments pour faire à manger, mais il était embêté par la quantité, il n’y avait que pour une personne, on n’avait pas pensé aux groupes alors, il en savait comment faire pour satisfaire le groupe, il commença à chercher dans les placards, mais il n’y avait rien, c’était le vide complet.
Ouvrons une parenthèse pour expliquer le système cafeteria, en fait il était très simple, pour éviter le gaspillage, placards et autres endroits ne fournissaient exactement que la quantité dont la personne avait besoin. L’ordinateur reconnaissait les besoins au moment où vous entrez dans la cafeteria et quand vous avez eu ce dont vous avez besoin, rien d’autre n’apparaitra. (J’ai bien sure volé l’idée à Barjavel dans Une Rose au paradis.)
159 ne trouvait rien d’autre, il n’y avait la quantité de nourriture pour une seule et unique personne, il commença à trembler prit de panique, il venait de réaliser qu’il n’y avait plus vraiment de groupes, il était tout seul sans groupe et Groupe Ryu (Non Ryu tout court) et Ryu n’était absolument pas un groupe, il était aussi une personne seule. 159 tremblait, ce qu’il venait de comprendre l’effrayait, il n’était plus un groupe, il était seul. Non ce n’était pas possible, seulement un cauchemar. Ils allaient trouve un collectif, ils retrouveraient un collectif, il ne pouvait être seul, c’était trop effrayant.


« Nous devons faire partie d’un groupe, nous devons être un groupe. »

159 répétait ça en boucle, il ne s’arrêtait plus, il était pris de panique, et avait repris sa forme de limace, d’ailleurs, il ressemblait même plus à une limace plutôt à une quenelle au sol. La situation était dramatique, plus de groupes. Le groupe avait disparut, il ne faisait que répéter ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryu Akaryu
Fondatrice ~ Elève Dragonien
avatar

Nombre de messages : 65
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 14:13

Ryu était occupé à préparer son propre repas. Il ne s'intéressait plus à Kyuu. Toujours aussi vexé, il le laissait travailler dans son coin. Lui qu'il voulait travailler ben il avait qu'à travailler. Cela n'avait plus d'importance pour l'adolescent. Le dragonien retourna quand même son attention sur lui quand il parla à nouveau du groupe. Mais il ne fit rien et termina son repas. Le poisson était maintenant prêt et l'assiette de fruits et de légumes aussi. Il coupa donc son poisson et plaça les tranches sur le plat. Puis, il regarda à nouveau Kyuu qui avait repris sa forme de limace et qui semblait complètement paniqué parce que le groupe a disparu. La colère de Ryu retomba quelque peu mais pas encore assez il se déplaça et se mit face à lui. Il le regarda de haut et parla d'une voix plus douce mais toujours ferme.

- Oui, le groupe a disparu. Ici, tu vis pour toi et uniquement pour toi. Il n'y a plus de groupe à suivre. A partir de maintenant, c'est chacun pour soi. Si tu ne sais pas vivre seul, alors tu perdras la vie. Cependant, sache une chose. Je ne te laisserais pas mourir sans agir. Je vais t'apprendre à vivre seul. Mais... Il y a des règles que tu dois respecter avec moi. Sinon, je te laisse à ton triste sort.

Le dragonien était, malheureusement, mortellement sérieux. Si Kyuu n'apprenait pas à vivre correctement avec lui, il le laisserait là. Mais, il espérait que cela n'arrive pas car il ne voulait pas avoir sa mort sur la conscience. Il ne voulait pas le laisser mourir. Mais bon, Kyuu devait apprendre à vivre en communauté et non plus en groupe. Cela serait difficile pour lui. Mais il devait apprendre. Et Ryu ferait tout pour lui apprendre.

- Mais maintenant tu te calmes et tu prépares TON repas. Le TIENS pas celui du groupe. Allez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kihou-le-refuge.1fr1.net
N°159
Elève Ruchien
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 16:30

159 continuait son monologue (Ben tiens il a comprit ???), il souffrait de se prise de conscience, il est vrai que c’était la première fois qu’il pensait par lui-même, et même si la douleur n’était pas physique, elle était psychologique. Il ne pouvait admettre et supporter ça, il était un collectif, c’était trop dure, et les paroles de Kyu ne le rassurait guère, il était dans un état de panique extrême prêt à aller sauter d’une fenêtre. Mais Kyu lui dit qu’il fallait qu’il mange, il se releva doucement reprenant sa forme bras jambe. Il s’approcha de la nourriture qu’il devait préparer pour lui seul, Il essaya de passer outre, il devait manger et après il verrait. Il commença à faire cuire sa viande, et doucement durant la cuisson, il faiasiat couler le miel. Quand, il eut finit cette préparation, il baissa le feu et commença à préparer les légumes, nettoyage et cuisson dans une casserole, cela donnait une sorte de ratatouille. Quand tout fut prêt, il le servit dans une assiette et termina par mettre plein de fleur de blé, 159 aimait beaucoup la fleur de blé, cela rajoutait un petit goût pimenté aux aliments. Il s’installa à une table et mangea, il se sentait seule, c’était le terme qu’il aurait définit. Il finit de manger, il regardait Ryu, malgré le fiat qu’il soit d’une beauté extraordinaire, il avait décidé de ne plus lui parler Ryu représentait un danger pour son groupe. Il avait décidé de trouver un autre groupe dans cet endroit. Il ne pouvait rester avec quelqu’un d’aussi individualiste. Il connaissait le terme. Sur sa planète, certaines légendes circulaient sur des individus seules, une simple légende. On racontait ça aux enfants pour les effrayer. Et c’était la pire insulte pour un Ruchien. Et même s’il ne voulait plus rien dire. Ca sortit toutseul de 159.

« Individualiste. »

Il venait d’insulter Ryu et reprit une couleur orangée, car il été à la fois ému de lui avoir dire ça et légèrement en colère contre cet être dangereux pour lui. Il avait décidé de ne plus s'occuper de Ryu, mais quelque chose le retenait, sa curiosité, il le savait, elle avait été toujours un problème pour le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryu Akaryu
Fondatrice ~ Elève Dragonien
avatar

Nombre de messages : 65
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 16:50

Ryu en avait fini avec Kyuu. Il s'installa à une table pour manger pendant que l'autre terminait son repas pour le manger ensuite. Pas encore tout à fait calmé, le dragonien manger en gardant les yeux fermés, preuve qu'il ne voulait plus entendre ni regarder celui qui était censé être son ami. Quand il l'avait rencontré la première fois, il avait trouvé son attitude tellement adorable, comme un bébé qui cherche à ce qu'on le guide. Mais maintenant il devenait insupportable. Il était temps qu'il grandisse et dans le bon sens du terme. Peu importe que sur sa planète on vive au dépend du groupe, maintenant il devait vivre seul. Que croyait il ? Que Ryu était un solitaire dans l'âme ? Et bien il faisait une grave erreur. En vérité, l'adolescent devait faire un effort immense pour ne pas s'effondrer en larme. Une des règles fondamentales chez les siens était de ne jamais pleurer, jamais. Puis, il entendit le mot prononcé par Kyuu. Il ne le prit pas comme une insulte mais il se leva et se planta devant la grosse limace.

- Indivitualiste ? Tu ne sais rien de moi. Tu crois vraiment être le seul à souffrir d'être séparé du groupe ? Moi aussi je souffre d'être le dernier de mon clan. Nous les dragoniens, nous vivions en famille. Nous ne quittons jamais les notres. La guerre a détruit mon monde et a anéanti les miens. J'aurais pu mourir, mais pour le bien de mon clan, je suis toujours en vie. Pourquoi pour son bien ? Pour lui donner un jour une chance de continuer à exister. Tu m'insultes parce que je vis seul ? Et alors, au moins moi je cherche à me débrouiller et non à me laisser mourir, causant ainsi la disparition totale des miens. Il est temps pour toi de comprendre que tu es le dernier des tiens. Tu ne retrouveras pas ton groupe. Oui cela fait mal d'être seul, mais se laisser mourir n'arrangera rien. Tu dois te battre et vivre pour ton clan. Et en même temps, tu dois prouver à toi et à ton groupe qu'être un peu individuel n'a rien de dangereux. Au contraire, penser un peu à soi de temps en temps et parfois bien plus bénéfique et agréable que de penser sans cesse au groupe.

Ryu avait parlé du voix ferme mais qui s'était radoucie vers la fin de ses paroles. Les yeux du dragonien étaient brillant et apparemment remplis de larmes contenues. Il avait parlé non seulement pour Kyuu mais aussi pour lui. Ses paroles lui avaient apporté autant de souffrance à lui qu'à son ami. Mais il était temps que le Ruchien ouvre les yeux. Se voiler la face ne servirait à rien à part souffrir davantage. Finalement, soupirant de lassitude, l'adolescent se releva et s'éloigna. Il s'approcha d'une fenêtre et pria les siens de le pardonner. Il pleurait. Intérieurement, il priait son clan de lui pardonner sa faiblesse et son entorse aux règles. Mais il n'en pouvait plus. Il souffrait lui aussi de se cacher. Il voulait tant pleurer sa famille, son amour et son clan disparu. Il cacha ses yeux derrières l'une de ses mains et laissa ses larmes couler, ne pouvant plus les garder. Il voulait juste que Kyuu ne le voit pas. Il voulait que personne ne le voit. Pas comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kihou-le-refuge.1fr1.net
N°159
Elève Ruchien
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 18:16

159 avait mangé seul et avait commença à nettoyer ce qu’il avait salit, en clair il faisait la vaisselle. Il regardait Ryu discrètement, il venait quand même de l’insulter. Celui-ci s’approcha de lui, et lui fit tout un discours, 159 savait déjà tout ça, le problème c’est qu’il ne voulait surtout pas l’accepter, il ne voulait pas que son groupe ait disparut, c’était impossible, ils étaient un bon groupe avait toujours très bien travaillé pour leur groupe, on ne disparaît pas comme ça. Il écoutait Ryu, lui aussi était seul, il avait perdu son groupe et même s’ils n’étaient pas dans un groupe, il aimait ses gens de sa planète. Et lui aussi c’était retrouvé seul, il comprenait sa réaction, mais il n’arrivait absolument pas à assimiler son indépendance, il ne pouvait pas vivre sans son collectif, c’est come ça qu’il avait toujours vécu, et même si on lui demandait d’apprendre autre chose. En fait ce qui réveilla totalement 159, c’est les mots sur la survie de son peuple, il ne devait pas mourir pour que son peuple vive à travers lui, enfin une mission pour la survie du groupe. Il ne tenait pas trop compte du reste (eh ou Paris ne s’ait pas faites en un jour), mais il avait comprit qu’il devait vivre. Il fût surpris de voir Ryu partir doucement loin de lui, il était encore plus bizarre tout à coup. 159 connaissait la tristesse, mais ne savait l’exprimer qu’en groupe, et là Ryu s’était caché pour dissimuler son chagrin. Pour 159, il fallait au contraire la vivre avec tout le monde pour que celle-ci fasse moins mal. 159 s’approcha donc de Ryu.

« Reconstruisons notre groupe ici alors, nous serons là pour toi et même si nous ne pouvons former un groupe, nous serons là. »

Il passa son bras autour de Ryu, il voulait lui faire comprendre l’instinct du groupe.


« Nous allons partager ta tristesse, car c’est mieux à plusieurs. »

159 essayait de faire des efforts pour Ryu et aussi il devait absolument vivre pour sauver sa race et son groupe, il devait donc apprendre autre chose, voir autrement, mais il ne devait jamais oublié son groupe.

« Nous acceptons d’être appelé Kyuu, et dorénavant nous vous appellerons Ryu. »

Kyuu venait d’avancer dans son idée sur la survie de sa race, il exprima sa tristesse par son corps en changeant encre de couleur, puisqu’il devint bleu foncé presque noire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryu Akaryu
Fondatrice ~ Elève Dragonien
avatar

Nombre de messages : 65
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 18:56

Ryu était maintenant devant l'une des fenêtres de la cafétaria. Une main sur ses yeux asseyait vainement de dissimuler au reste du monde les larmes qui coulaient. Il n'avait pas le droit de pleurer. C'était à l'encontre des règles de son peuple. Les dragoniens n'avaient pas le droit de pleurer. Leur fierté leur interdissait tout signe de faiblesse et les larmes étaient bien le premier d'un être faible. Il implorait les siens de le pardonner, mais la souffrance de se retrouver seul après tout ce temps à vivre en groupe était bien trop intense. Et le comportement de Kyuu ne l'aidait vraiment pas à se sentir mieux. En parlant de Kyuu, celui le rejoignit et lui parla. Il le prit même dans ses bras, geste qui surpris Ryu. Il le regarda dévoilant ses larmes et l'écouta attentivement. Il voulait partager sa tristesse et rester dans son groupe, avec lui. Sans réfléchir mais abattu par sa propre tristesse, l'adolescent passa ses bras autour du corps devenu bleu de son ami.

- Alors partageons notre tristesse et notre douleur. Car nous sommes seuls.

Ryu ne sut pas combien de temps il resta comme ça avec Kyuu.Il se sentait bien et sa douleur s'apaisait doucement. Ses larmes finirent par se tarirent et un petit sourire vint à nouveau orner ses lèvres. Sa queue de dragon, comme dotée d'une vie propre, vint s'enrouler autour de la taille du Ruchien, comme pour le retenir encore. N'ayant jamais eu le droit de pleurer, l'adolescent n'avait jamais été consolé. Du moins, pas comme cela et pas pour les mêmes raisons. Mais il ne regrettait pas. Finalement, Kyuu l'adorable était revenu. Et il voulait qu'il reste adorable comme ça. Et il ferait en sorte qu'il le reste, mais pour cela, il devait lui apprendre à vivre pour lui. Il devait veiller sur lui et l'aider à grandir. Après encore un petit moment de câlin, Ryu finit par relâcher Kyuu. Il était temps qu'il lui apprendre qu'ici le travail était quelque peu différent.

- Merci Kyuu, je me sens mieux maintenant. Ecoute moi, je ne sais pas comment était la vie sur ta planète, mais ici nous allons vivre autrement. Ce sera dur pour toi, je le conçois. Mais ici, le travail est différent. Nous sommes dans une école. Nous n'allons pas travail dans les champs ni je ne sais où. Nous allons suivre des cours et apprendre à vivre en communauté avec les autres créatures de l'univers. Donc, il n'est pas utile que tu demandes du travail, car il n'y en aura pas. Du moins, pas le travail que tu attends, tu crompends. Nous allons agir différemment de sur ta planète.

Ryu n'était pas sûr de la réaction de son ami, mais il était temps que Kyuu comprenne le fonctionnement de cette école. Il ne travaillerait pas comme sur sa planète et il devrait si faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kihou-le-refuge.1fr1.net
N°159
Elève Ruchien
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 20:39

Kyuu apprécia l’instant, même si ce n’était plus son groupe, il était bien en plus Ryu était d’une beauté, être dans les bras d’un être aussi beau, le fit encore changer de couleur et il devint d’un beau rouge. Mais cela ne dura pas très longtemps et son corps reprit sa véritable couleur translucide, il resta sous sa forme bras-jambe, il apprécia l’instant câlin et surtout, décida d’écouter Ryu, même s’il savait qu’il aurait du mal avec beaucoup de choses, il ferait un effort, mais il ne pouvait transiger sur certaines choses, il devait travailler, même si ce n’était plus un travail au champs, il devait travailler, il ne pouvait pas faire autrement, c’était inscrit en lui, dans ses gênes, il avait été conditionné pour ça, et pour l’instant on ne pourrait l’empêcher de s’activer comme une petite fourmi.

« Oui, nous allons essayer, mais nous voulons travailler, nous ne pouvons pas faire autrement, nous acceptons d’écouter Ryu, mais nous devons travailler, nous trouverons donc quelque-chose à faire pour l’école. »


Kyuu pensait avoir été assez clair, il allait faire des efforts pour s’adapter, masi ne renoncerait pas facilement à certaines choses, c’était trop dure pour lui, il devait survivre mais sans oublier quand-même son groupe, et donc sa culture.

[dsl court]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryu Akaryu
Fondatrice ~ Elève Dragonien
avatar

Nombre de messages : 65
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Travail trop simple   Ven 3 Aoû - 21:21

Ryu fut heureux que Kyuu ne cherche pas à fuir son étreinte. Cela lui permit de se sentir bien. En plus, il remarqua le brusque changement de couleur de son ami. Il était passé du bleu presque noir au rouge vif. Etait leur façon de rougir face à la gêne ? Enfin, qu'importe. Il ne dit rien et profita encore du câlin. Il se sentait bien comme ça, cela lui rappelait des souvenirs. Il était encore jeune quand on l'avait promi au garçon qui serait son mari, mais il aimait que celui ci le câline. C'était bien sûr des câlins innocents puisque le dragonien n'était pas encore mûr sexuellement, mais cela ne l'empêchait pas de réclamer des câlins à tout moment. L'adolescent revint à la réalité et se détacha de Kyuu. Il ne devait pas penser à cela, pas avec lui. Il l'entendit alors lui dire qu'il ferait des efforts mais qu'il devait quand même travailler.

- Je comprends Kyuu. Tu sais ce que nous allons faire ? Nous allons nous promener dans l'école et nous ferons quel travail tu pourras effectuer. Et si nous ne trouvons rien, nous irons voir le directeur. Je suis sûr qu'il pourra te trouver un travail. Cela te permettra de ne pas te rendre malade. Viens allons y.

A nouveau de bonne humeur, Ryu attrapa la main, ou plutôt le bout du bras de Kyu, et l'emmena derrière lui après avoir ranger tout ce qu'ils avaient déranger. Il fallait trouver quelque chose pour que le Ruchien ne se rende pas malade à cause du manque de travail. Il y avait bien quelque chose qui pourrait l'occuper. Pour le moment, le dragonien ne connaissait que l'intérieur de l'école et il doutait que quelque chose puise l'occuper. Il décida donc de l'emmener à l'extérieur. Non seulement il découvrit les alentours de l'école et il trouverait sûrement quelque chose. En plus, il commençait à se sentir mal à l'intérieur. Ils sortirent donc et Ryu se sentit mieux. Il se tourna à nouveau vers Kyuu.

- Je ne connais pas grand chose de toi Kyuu. Tu es le mieux placé pour savoir quel travail tu veux faire. Regarde autour de l'école et tu trouveras sûrement le travail qu'il te faut. Quand qu'il en soit, je te suivrais et je t'aiderais en cas de besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kihou-le-refuge.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travail trop simple   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travail trop simple
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RoSa un peu simple?
» A trop vouloir jouer les héros on finit par se brûler les ailes !
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kihou : l'Ecole Intergalactyque :: L'école : le rez de chaussé :: La cafétéria-
Sauter vers: