Kihou : l'Ecole Intergalactyque

La seule Planète à accueillir les Survivants de la Guerre de milles ans.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chambre de Hikage

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaston-Frédérique Doublon
Admin ~ Directeur Ougorien
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 41
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 14:35

Gaston-Frédérique laissa entrer l’enfant dans l’ascenseur et l’envoya vers les dortoirs, arrivés là, Hikage sortit de l’ascenseur pas très rassuré, mais il avait suivit son frère. Le directeur s’approcha d’une console, présenta Hikage à l’ordinateur.

G et F : - Tu peux poser ta main sur la console stp, cela permettra de préparer la chambre.
Ordinateur : - Bonjour Hikage.


Le directeur regarda l’enfant poser sa main sur la console.

Ordinateur : - Je prépare une chambre alors.
G et F : - Peux tu me faire deux endroits pour l’instant dans la chambre pour que l’on puisse mettre son frère mort.
Ordinateur : - Oui pas de souci.


L’ordinateur préparait la chambre demander pour Hikage et le directeur attendait que la porte s’ouvre pour y emmener le corps, il avait l’air assez impatient, il ne voulait pas croiser un élève avec le mort pour ne pas effrayer, il ferait une déclaration officielle et demanderait bien sure aux élèves de rester respectueux, mais pour l’instant personne n’était au courant et il ne voulait pas que des rumeurs passent partout dans l’école. Et surtout créer un vent de panique dans l’école. Il vit enfin la porter s’ouvrir et pour une foi, il ne laissa pas à l’élève la découvrir en premier, puisqu’il y entra avec le lit, il ne fit tout de façon pas attention à la partie chambre de Hikage et passa tout de suite derrière un rideau où il mit le lit. Il installa confortablement le jeune homme décédé et essaya de faire du mieux qu’il put pour faire une ambiance agréable pour la veillée, il demanda à l’ordinateur de mettre un bouquet de fleurs dans la pièce et d’allumer des bougies. Quand tut fût installé, il se rappela d’Hikage et regarda que faisait le garçon…

_________________
Dans les dialogues G = Gaston et F=Frédérique


Il est interdit de se faire prendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boudix.skyrock.com/
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 14:53

Hikage regarda l'écran devant lequel l'homme parlait encore. Il posa sa main dessus quand l'adulte le demanda et l'engin dit qu'il allait créer la chambre avec le plus que demandait le directeur. Ils eurent la chance de ne rencontrer personne. Quelques instants après, une porte s'ouvrit et le directeur y entra comme s'il avait le paradis au trousse (le paradis étant un lieu craint des Shadowriens). L'enfant le suivit et fut étonné devant l'apparence de sa chambre. C'était la copie exact de la chambre qu'il partageait avec son grand frère. Une herbe d'un noir intense jongeait le sol, des saules pleureurs tout aussi noir formaient comme un cercle donnant de l'intimité et au centre une espèce de gros cocon attendait que quelqu'un vienne s'allonger. Tout ce qui se trouvait dans la chambre était d'un noir intense, l'espace idéal pour la vie d'un Shadowrien.

Hikage semblait comme paralysé. En vérité, il était ému. Mais comme son visage d'ombre restait neutre, cela ne se voyait pas. Il s'avança lentement vers le cocon et s'agenouilla à côté pour poser sa joue sur le coin. Il respirait profondément, laissant les souvenirs de pur bonheur passés avec son frère l'envahir. Mais il ne s'allongea pas tout de suite dans le cocon qui allait lui servir de lit. Il se retourna et chercha après son frère. Il vit le directeur dans un coin. Il était derrière le rideau de branches. Il le rejoignit et découvrit le linceul de son frère. De magnifiques Mongemarts se trouvaient autour de lui ainsi que de douces éclaireuses qui illuminaient doucement les ténèbres. C'était parfait pour son frère.


- Merci monsieur. Mais je ne sais pas comment dire au revoir à grand frère. Je ne sais pas comment faire la veillé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaston-Frédérique Doublon
Admin ~ Directeur Ougorien
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 41
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 15:23

Gaston-Frédérique avait finit de préparer le lieu de veillée pour Hikage, il le vit entrer, il avait l’air un peu moins apeuré, c’était normal, il était comme chez lui dans sa chambre, son invention faisait un effet toujours bénéfique aux gens, il est vrai qu’il était agréable de se retrouver comme chez soit, alors qu’on était à des milliards de kilomètres de chez soit justement. Il regarda Hikage et fit enfin attention à cette chambre, il est vrai qu’on était bien chez un Shadowrien. Et puis l’enfant parla, il ne savait pas faire une veillé, il n’en avait sûrement jamais fait, au vu de son age, c’était normal, et le directeur ne pouvait répondre à la question, étant donné qu’il n’en savait rien, il fallait maintenant aller chercher ses renseignements à la bibliothèque, mais cela voulait dire laisser l’enfant seul et ça le directeur ne le voulait pas. Hikage devait être accompagné pour être absolument soutenue dans ce moment difficile, il pouvait très bien le laisser seul un instant pour avoir les informations, mais cela ne lui plaisait pas du tout.

G et F : - Je ne sais pas qu’elles sont les traditions de ton peuple pour une veillé d’Adieu à ton frère, je dois aller à la bibliothèque pour chercher les renseignements, je vais essayer de t’envoyer quelqu’un pour rester près de toi, le temps que je fasse mes recherches, je ne veux pas te laisser tout seul.

Le directeur n’aurait même pas accepter un non de la part d’Hikage. De plus, le directeur devait annoncer ce décès à ses élèves et leur demander le respect de deuil et de silence dans les couloirs.

G et F : - Je vais m’absenter, mais ne t’inquiète pas, je t’envoie quelqu’un tout de suite.

Le directeur aurait bien voulut poser sa main sur la tête l’enfant pour un geste de tendresse, et lui faire comprendre que tout allait bien, mais il hésitait toujours à le toucher du fait de sa caractéristique. Il sortit donc de la chambre et savait que la première personne qu’il croiserait serrait celle qui tiendrait compagnie à Hikage.

(-> Vers la bibliothèque.)

_________________
Dans les dialogues G = Gaston et F=Frédérique


Il est interdit de se faire prendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boudix.skyrock.com/
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 15:39

Hikage était maintenant au côté de son frère. Le noir intense de sa chambre lui faisait du bien. Et le calme était parfait pour le repos et l'adieu de son grand frère. Mais il ne savait pas comment lui dire adieu. C'est pourquoi il en fit pas au directeur. Mais il est vrai qu'il était très jeune pour un Shadowrien. Comment pouvait il savoit comme on enterrait les siens alors qu'ils pouvaient vivre des milliers d'années. L'homme lui répondit avec honnêté qu'il ne savait pas non plus mais qu'il allait aller chercher des informations sur le sujet. Il imposa même une compagnie à l'enfant. Celui ci aurait aimé refuser, mais il sentait qu'il n'avait pas la parole à ce niveau là. Alors il se tût et il laissa l'homme partir. Il se tourna vers son frère, admirant encore le travail pour son linceul.

- Ca y est grand frère... Je vais pouvoir de dire adieu... Et je vais le faire à notre méthode...Tu seras fier de moi... Je vais apprendre tout seul et me faire des amis... Je n'abandonnerais jamais... Je te le promets... Pour toi, je me battrais... Je n'oublierais jamais... toutes les paroles d'encouragements que tu m'as donné... Et je ne t'oublierais jamais toi... la seule personne qui m'ait jamais aimé...

Hikage garda le silence et ferma ses yeux jaunes. Il ne bougea plus et resta au côté de son frère. Il resta comme ça un long moment. Puis finalement, il l'embrassa encore une fois et sortit. Ne sachant que faire, il alla s'asseoir dans son cocon. Il ne voulait pas quitterla chambre. Laisser son frère seul aurait été un sacrilège. Alors il resta là, se contentant d'attendre le retour du directeur ou l'arriver de la personne devant lui tenir compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mungo Lux

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 15:56

Mungo traînait dans les couloirs, car il en avait marre de la bibliothèque, quand une forte odeur de Mimosa vient déranger ses narines, il savait que c’était le directeur, il fallait qu’il se cache, il n’avait pas envie de se faire rabrouer, car il n’était pas avec son partenaire. Mungo n’avait pas vraiment de choix de cachette pris dans ce couloir et le directeur était déjà devant lui. Il l’attrapa et lui expliqua qu’il voulait qu’il aille tenir compagnie çà un enfant qui venait d’arriver. Le directeur lui dit qu’il s’appelait Hikage et qu’il venait de perdre son frère, donc qu’il fallait aller près de lui et lui tenir compagnie. Le directeur rajouta que comme on était près de la cafeteria, il fallait ramener quelques choses à manger à l’enfant, cela lui ferait du bine, qu’il serait bientôt de retour. Mungo était donc passé chercher à la cafeterai un plateau de nourriture, il avait tout trouvé sur une table, ça ne ressemblait pas du tout à ce qu’il mangeait donc il avait supposer que c’était pour Hikage, et il fonça donc à la chambre.
Arrivé dans le couloir, il chercha une porte avec le nom d’Hikage pour entrer, il la trouva et entra, la chambre était toute noire, Mungo un peu effrayé resta sur le pas de la porte et appela.


« Hikage, le directeur m’envoie pour être près de toi, j’ai même apporté quelque—chose pour que tu manges. Euh t’es là ? »

Mungo restait sur le pas de la porte n’osant pas entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 16:32

Hikage ne sut pas combien de temps il resta seul dans le noir intense de sa chambre. Pour lui, cette couleur appartenait à son grand frère. Après tout, lui il n'était pas noir mais rouge. Pourtant, il n'avait pas demandé de changement. Cette chambre contenait trop de souvenirs pour qu'il demande des modifications. Puis, le rideau qui se trouvait à la porte d'entrée s'écarte, laissant entrer la lumière dans ce monde de ténèbres. Il entendit une voix enfantine l'appeler, disant qu'il avait apporté à manger et qu'il le cherchait. Il sortit de sa coquille et avança dans la lumière. Il regarda le garçon. Il était blond avec de grand yeux rouges. Il avait des cornes sur la tête et des ailes dans le dos. Il n'avait jamais vu pareil créature. Mais se rappellant des paroles de son frère, il l'accueillit correctement.

- Bienvenu chez moi. Je suis Hikage et je suis content de te connaître. Merci pour la nourriture c'est gentil.

Hikage lui prit le plateau et l'observa. C'était des fruits entièrement noirs mais de formes différentes. Chacun avait un goût bien défini. En fait, on pourrait les comparer aux fruits de la Terre mais sans leur couleur. L'enfant retourna dans sa chambre mais, se rappellant qu'il ne pouvait être seul, il invita le garçon à entrer. Il déposa le plateau et alla près de son frère récupérer des bougies non utilisées. Ils les alluma et les posa dans le cocon pour ne pas enflammer l'herbe noire. Les bougies étaient noires elles aussi mais la flamme était blanche et donnait une lumière rassurante. Il attendit de voir si le garçon accepterait d'entrée dans son monde d'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mungo Lux

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 17:06

Mungo restait à l’entrée attendant une réponse le lieu était sombre, non pas qu’il avait peur, mais n’avait pas trop le courage d’y entrer (en clair t’avais peur, non je ne veux pas entrer sans qu’il m’y autorise, tu as vais peur je te dis, se prend un sceau d’eau et là tu crois que j’ai eu peur, reprend ton texte crétine.) Donc Mungo avait appelé pour voir si il y avait quelqu’un et ce quelqu’un se présenta, Mungo fut tout surpris de voir une sorte d’ombre tout rouge approché avec des yeux tous jaunes, mais il fut heureux de voir que ce n’était pas un de ses sales humains. Il donna son plateau à Hikage tout content de voir qu’il avait faim. Il resta sur le pas de la porte, car il ne voyait pas clair dans ce lieu tout noir, mais une lumière se fit enfin et il entra dans la chambre et s’approcha de la lumière. Il traversa le rideau de feuille et entra vraiment dans la chambre, le lit était un cocon. Il se rappela tout à coup le cocon de Maxima et il se sentit moins joyeux. Il voulait revoir absolument son Maxima chéri, celui avec qu’il devait passer sa vie. Et ce cocon, c’était comme ça sous cette forme là qu’il avait quitté Maxima, lui aussi serait bientôt dans un cocon et prendrai sa forme adulte, après ça il pourrait sûrement parti à la recherche de Maxima.

« Je suis Mungo, le directeur m’a dit qu’il revenait vite. »

Il se souvint aussi que le directeur lui avait dit que Hikage venait de perdre son frère. Il se demandait bien ce que c’était un frère, mais bon il n’osait poser la question de peur de rendre triste Hikage, en tout cas, tout ceux qui était arrivés ici avaient perdu leurs planètes, et leurs amis ou même amoureux, mais un frère c’était quoi ?


« Ta chambre est toute sombre, ton monde est pareil aussi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 17:55

Hikage avait éclaré les ténèbres de sa chambre pour que le garçon n'ait pas trop peur et accepte d'entrer. Il commença à manger et laissa l'autre entrer à sa guise. D'ailleurs, il ne tarda pas venir le rejoindre. Il se joignit à lui pendant que le jeune ombre mangeait ses fruits. Il sembla rester un long moment à regarder le cocon qui servait de lit. A quoi pouvait il bien penser ? Mais ne voulant pas l'ennuyer, il ne parla pas et continua de manger. Il finit par l'entendre dire son nom ainsi dire que le directeur reviendrait vite. Hikage sourit et avala ce qu'il avait en bouche pour répondre.

- Je sais. Il a dit qu'il m'expliquerait comme dire adieu à grand frère comme le fait ma race. Donc, j'attends qu'il revienne. Je veux que grand frère soit fier de moi. Qu'il soit content de son au revoir.

Hikage parlait comme si son frère était toujours en vie. Mais pour lui qui ignorait l'exactitude de la mort, c'était presque le cas. Pour lui, son frère attendait de recevoir l'au revoir pour vraiment partir. Il continue à manger. Il faut dire que tout cela lui avait donné faim. Il termina son plat et se tourna vers son "ami". Enfin, était il vraiment son ami ? Après tout, c'était le directeur qui lui avait demandé d'être là. Comment devait il le considérer. Puis, il se décida à demander.

- Mungo... Tu es un ami... ou tu es juste là... parce qu'on t'y a obligé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mungo Lux

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 20:03

Mungo regardait Hikage manger. C’était bien que le directeur lui ait dit d’apporter quelque chose, car il avait l’air d’avoir vraiment faim. Mungo s’avança un peu près de lui et s’assit en face de lui. Il écouta l’enfant parler de son frère, Mungo écoutait espérant ainsi comprendre enfin ce qu’était un frère. A part qu’il allait dire Adieu au frère, rien n’indiquait ce qu’était un grand frère. Mungo était quand même curieux, et vu que Hikage en avait parlé, il allait pouvoir lui aussi poser sa question. Il ne savait pas trop comment la formuler, alors pendant qu’il cherchait, Hikage lui posa une autre question, un amie.

« Ben oui, je suis ton ami, ton nouvel ami, le directeur m’a dit de venir, mais je suis tout content d’être ici. Euh Hikage c’est quoi un frère ? C’est la première fois qu’on me parle de ça. Tu peux m’expliquer. »

Voilà, il avait finalement réussit à poser la question qu’il le rendait si curieux. Il voulait savoir ce qu’était un frère. Depuis qu’il était arrivé ici après avoir été délivré des humains. Il découvrait cette nouvelle planète, mais en lui il n’y avait qu’une chose qui comptait, retrouver Maxima. Il attendait sa réponse restant assis et regardant Hikage, il ne savait pourquoi il trouvait l’enfant mignon, est-ce le fait que celui-ci n’avait aucune forme définit, en tout cas ça l’attirait et ça lui donnait envie de le toucher, mais il savait cela dangereux à cause de son énergie. Il savait qu’une touchant un humain, il pouvait le tuer, et s’il touchait Hikage lui ferait-il du mal ? Alors, il préféra éviter et tout en était assez proche de lui il en restait loin, en délimitant une frontière pour éviter tout contact pouvant faire du mal à Hikage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 20:47

Hikage continuait de manger. Il termina enfin son plateau de fruits. Il était rassassié. Son ventre était enfin plein. Il avait l'impression que cela n'avait pas été le cas depuis des lustres. En même temps, il écoutait les paroles du garçon. Il l'entendit accepter être son ami. Même si c'était le directeur qui lui avait demandé, il disait qu'il était quand même content d'être venu. Il lui posa également une question qui surpris l'enfant mais il ne dit rien et fit un sourire qui fut invicible pour Mungo. Il n'hésita pas à lui expliquer.

- Un grand frère c'est... c'est... ben en fait, pour moi c'est la seule personne qui m'a jamais aimé... Grand frère a toujours été là pour moi... Il m'a sauvé et m'a protégé... Il est le seul qui ait été gentil avec moi... Je l'aime vraiment beaucoup... Il m'a tout donné...

Hikage n'était pas sûr que cela soit la définition exact du grand frère mais pour lui c'était ça. Son grand frère avait toujours été comme ça. Il ne pouvait pas expliquer autrement. Il espérait juste que Mungo avait compris. Après tout, s'il était vraiment son ami, il devait répondre à ses question tout comme Mungo était là pour lui tenir compagnie. Il était heureux. Non seulement il n'était pas seul, mais en plus le garçon était gentil avec lui. Il ne l'insultait pas et ne le frappait pas. C'était agréable. Si seulement les autres avaient été aussi gentil. Il avait envie de faire un câlin à Mungo mais il ne savait pas s'il pouvait. Alors il ne fit rien. Attendant simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mungo Lux

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 19 Aoû - 23:27

Mungo écouta l’explication de Hikage, un grand frère c’était comme son partenaire, une sorte de famille en fait. Il ne connaissait pas sa famille à lui, étant donné que son œuf avait été donné à Phaseolus et c’était lui sa famille avec sa femme et Maxima qui avait finit par devenir son amoureux. Tout plein de souvenir revenait en lui, il n’y avait pas encore pensé autant. Mungo avait un petit air tout triste tout à coup, il se rappelait tous ses bons moments, et puis il se demandait si Maxima allait bien, si tout allait bien pour lui.

« En fait ton frère, c’était ta famille comme moi avec mon partenaire. Je suis désolé que tu ais perdus ton frère, mais je pense que tu pourras retourner sur ta planète le retrouver, moi quand j’aurais pris ma forme adulte c’est mon projet je rentrerais chez moi et irais chercher Maxima. »

Le fait d’avoir exprimer son souhait le plus cher lui fit un peu de bien et il recommença à sourire. Il aimait bien Hikage et puis sa forme était super génial, il ne ressemblait pas un humain et c’était ça qui était super important. Mungo aurait bien voulut le toucher, mais son énergie pouvait lui faire du mal alors il restait là à regarder son nouvel ami.

« Hikage, c’est dommage que je ne peux pas te toucher, sinon je te ferais un câlin, mais avec mon énergie je risque de te faire du mal. »


Mungo prit un air un peu boudeur, il aurait bien voulut faire un câlin, mais il ne pouvait pas, il savait qu’il ne pouvait pas avoir des contacts avec tout le monde, il avait vu des humains mourir sous ses yeux après qu’il ai essayé des l’attraper, alors si Hikage était pareil, il ne pouvait pas faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Lun 20 Aoû - 12:55

Hikage avait expliqué ce que grand frère représentait pour lui. Apparemment, Mungo avait compris et il était heureux d'avoir pu expliquer quelque chose. Le directeur avait peut être raison après tout. Il n'était peut être pas si stupide que cela. Il entendit alors son ami lui dire qu'il pourrait un jour retourner sur sa planète pour retrouver son frère. Mais pourquoi y retourner ? Son frère était dans la chambre. Il n'avait pas besoin de partir pour le retrouver. Il n'avait qu'à aller près de lui. Mais cela, son ami ne le savait pas. Peut être devait il le lui dire. Il se leva donc et s'approcha du rideau qui cachait son grand frère.

- Mais grand frère est ici ? Je n'ai pas besoin de partir. J'attends seulement le bon moment pour lui dire au revoir. Mais grand frère est avec moi. Mais en même temps, il n'est plus là. Il dort et il ne se réveillera pas. Le directeur va m'aider à le laisser partir. Il est gentil. Grâce à lui, l'au revoir de grand frère sera parfait.

Hikage resta devant le rideau, ne sachant s'il devait l'écarter ou le laisser comme ça. Il regarda encore une fois son ami avant de disparaître derrière le rideau. Il rejoignit son frère et s'approcha de lui. Il caressa son visage noir et froid. Il aurait tant voulu qu'il ouvre les yeux comme après un long sommeil et qu'il le prenne dans ses bras pour le consoler. Mais il ne le ferait pas. Les bougies l'éclairaient toujours et les fleurs noires apportaient une douce odeur apaisante.

- Ne t'inquiète pas grand frère. Tout se passera bien. Je vais grandir et devenir fort. Je vais me faire des amis et apprendre à vivre. Je t'aime et je t'oublierais jamais. Tu seras toujours là grand frère.

En disant cela, il posa une main sur sa poitrine. Tant qu'il penserait à lui, son frère serait dans son coeur. Alors, il ne serait jamais vraiment seul. Cela redonnait toujours une petite once de courage à l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mungo Lux

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Lun 20 Aoû - 15:18

Mungo fut surpris d’entendre que le frère d’Hikage était là, il le vit se lever et passer derrière un rideau et parler d’au revoir à son frère. Mungo ne comprenait pas trop, même s’il sentait en lui que quelque chose n’allait pas. Il se leva et suivit Hikage et entra dans une autre pièce toute noire aussi, il y avait un lit et dessus un être comme Hikage mais tout noir, pas rouge comme lui. Il avait l’air de dormir, mais Mungo comprit que celui-ci était mort, il n’avait jamais vraiment vu la mort à part quand la guerre sur sa planète avait commencé et puis avait finir pas tout détruire. Il s’approche de Hikage et regardait ce grand frère. Il fallait lui dire Adieu. Mungo ne connaissait pas ce garçon, mais sentit en lui la tristesse. Mungo aurait voulut pouvoir prendre Hikage dans ses bars pour le réconforter, l’aider, mais son énergie l’empêchait de toucher Hikage.

« Tu veux dire Adieu à ton frère. Sur ma planète quand quelqu’un s’en va comme ça, on lui offre notre énergie pour que là où il aille, il soit toujours accompagné. Et nous chantons aussi une chanson pour qu’il ne nous oublie pas. Mais ça on le fait sur ma planète. Et puis t’inquiète pas le directeur sait tout, alors il t’aidera bien. »

Mungo restait près de Hikage toujours avec une distance de sécurité pour ne pas le blesser en le touchant, il regarde cette pièce, l’odeur des fleurs toutes noires est agréable, et douce. Même s’il y a un mort dans cette pièce l’ambiance reste agréable, il se rappelait qu’après avoir fait les funérailles des défunts, sur sa planète, il faisait une grande fête. Mais il lui en parlerait après, cette fête permettait de parler du défunt pour se rappeler tous les moments agréables passer avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Mar 21 Aoû - 13:44

Hikage ne s'était pas vraiment attendu à ce que Mungo le rejoigne. Mais il ne dit rien. S'il cela ne lui plaisait pas d'être en présence d'un mort il ne lui en voudrait pas de partir. Mais il fut surpris de l'entendre lui parler de sa façon de dire adieu aux morts. Il le regarda un moment, le visage impassible mais quand même surpris. Il l'écouta et eut un sourire invisible. Il ne pouvait pas en dire autant puisqu'il attendait que le directeur lui explique comment dire au revoir à son grand frère. Parce qu'il ne savait pas le faire. Il n'avait jamais assisté à un adieu. Il caressa le visage froid et inanimé de son frère avant de reculer et de regarder son ami.

- C'est un beau au revoir. Je crois que vos morts sont heureux de vos au revoir. Moi aussi je veux que grand frère soit content. Comme ça, je pourrais vivre en sachant que grand frère n'est pas triste. Je lui ai fait une promesse et je veux la tenir. Je vais me faire des amis et apprendre à vivre seul.

Hikage embrassa encore une fois son grand frère et retourna dans la chambre. Sans vraiment réfléchir, il attrapa la main de Mungo pour l'emmener avec lui. Il voulait que son frère soit tranquille. Mais il ne remarqua pas que le contact avait eu un drôle d'effet sur lui. Son corps d'ombre se modifia et commena à prendre une couleur plus rosée. Son corps prit une forme bien définie. Des cheveux blonds vinrent décoré sa tête sur laquelle apparurent deux cornes. Ses yeux jaunes devinrent rouge et un petit nez et des lèvres apparurent sur son visage. Des ailes prirent place dans son dos et une queue dans les reins. Lui qui en temps normal mesurait 1m50 se retrouva avec vingt centimètres en moins. Mais le pire, enfin pas pour lui, c'est qu'il était entièrement nu. Ne portant pas de vêtements, en changeant d'apparence il était nu. Mais il ne remarqua pas le changement et ramena son ami dans la chambre.

- C'est gentil de me tenir compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mungo Lux

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Mar 21 Aoû - 19:19

Mungo regardait le corps, c’était la première fois qu’il voyait un mort d’une autre planète, sur la sienne, il avait été à l’enterrement de la grand-mère de son partenaire. Il se rappelait que c’était une gentille vieille dame qui lui donnait souvent des sucettes, mais bon son partenaire lui avait dit que c’était normal de mourir un jour et que sa grand-mère avait vécu une belle vie. Mais là, c’était le frère d’Hikage, il ne paraissait pas vieux, même s’il était difficile de juger. Mungo se demandait ce qui s’était passé, sûrement ses méchants humains qui avaient fait du mal à son nouvel ami Hikage. Pour Mungo, il n’y avait qu’eux qui étaient méchant. Il resta là un pue absent écoutant les paroles de son ami, il aurait voulut aussi le réconforter, mais il ne savait pas vraiment ce qu’il fallait dire. Quand Hikage prit la main de mungo, cela ne lui fit rien, il aimait le contact avec les gens. Depuis qu’il était arrivé, il se forçait à ne toucher personne pour ne pas blesser, mais ça n’avait pas l’air de gêner Hikage. Et puis quelque chose de bizarre se passa, Mungo se retrouva en entrant dans la seconde partie de la chambre avec son double, celui-ci était en plus tout nu. Mungo avait faillit éclater rire, mais il s’était retenu, il y avait un mort juste à côté, il regardait Hikage, et en fait, c’est un Mungo qu’il avait en face de lui, il approcha son autre main pour lui toucher le visage pour vérifier.

« Waouh, t’es génial toi, tu a pris ma forme rien qu’en me touchant, c’est génial t’as un super pouvoir, waouh t’es extraordinaire Hikage. »

Mungo avait des petites étoiles dans les yeux, son nouvel ami pouvait se transformer en Mungo, bon il était tout nu, mais comme tous les enfants Mungo n’y faisait même pas attention trop ébahit de voir un autre Mungo comme lui. Il trouvait ça génial.


« Ah oui ! Tu es génial Hikage, je suis trop content que le directeur m’ait dit de venir. »

Et Mungo prit Hikage dans ses bras pour lui faire un énorme câlin, en plus malgré qu’il lui échange son énergie celui-ci n’avait pas l’air de la craindre il faut dire qu’il y en avait très peu en lui, vu qu’il avait tout donné à Kaoru avant de le laisser à la bibliothèque pour traîner dans l’école et faire plein de bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Jeu 23 Aoû - 11:35

Hikage avait attrapé la main de Mungo pour le ramener dans sa chambre. Il ne remarqua même pas que son corps changea. Au lieu de rester un ombre il devint le double exact de Mungo. Entièrement nu pour manque de vêtements, il se retourna pour lui faire face et le remercier de lui tenir compagnie. Il le vit tendre une main et la poser sur sa joue. Le contact lui sembla étrange, comme si c'était différent du contact avec son frère. Puis, à sa grande surprise, il l'entendit lui dire qu'il avait pris sa forme rien qu'en le touchant. L'enfant regarda alors son corps et découvrit qu'il n'avait plus rien d'un ombre. Il était comme son ami.

- Mais comment ?

Bien sûr, n'ayant jamais toujours personne d'autre qu'un ombre, Hikage ignorait tout de son pouvoir. Son frère n'avait jamais pris la peine de lui dire. D'ailleurs, le savait il lui même ? Enfin peu importe. Hikage allait dire quelque chose quand Mungo le prit dans ses bras. Il resta immobile puis, aimant le contact, il passa ses bras autour de lui. Il ignorait qu'être nu était un mal pour certaines personnes. Après tout, sa race n'avait jamais eu besoin de s'habiller. Mais il n'y pensa pas. Il voulait profiter du contact. C'était si agréable.

- C'est chaud... ça me rappelle grand frère... J'aime les câlins... Oui, j'aime les câlins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mungo Lux

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Jeu 23 Aoû - 19:01

Mungo continua son étreinte en entendant l’autre dire qu’il aimait les câlins, avec les sucettes, c’était ce que Mungo préférait les câlins, c’était si doux si chaud. Un moment de tendresse permettait d’apaiser un peu la tristesse, il fallait qu’il aide son nouvel ami, en plus celui-ci avait des supers pouvoirs, il réfléchissait déjà a toutes les farces qu’il pourrait faire aux gens.

« Moi aussi, j’aime bien les câlins, en plus je suis obligé d’avoir contact avec Kaoru, mais c’est bien agréable de faire ça à quelqu’un d’autre. »


Mungo finit quand même par lâcher doucement Hikage, il s’inquiétait de son énergie qui sortait partout de lui et qui pouvait être dangereuse pour Hikage.

« Ca va je ne te fais pas mal quand je te touche, je produit un poison dangereux pour moi, mais il peut-être risqué pour les autres aussi. »


Mungo n’allait quand même pas blesser son nouvel ami, en plus celui-ci s’était transformé comme lui, c’était très rigolo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaston-Frédérique Doublon
Admin ~ Directeur Ougorien
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 41
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Jeu 23 Aoû - 20:47

Le directeur avait finit par trouver un livre dans la bibliothèque sur les us et coutumes pour un mort sur la planète Shadowria. Il avait lu et avait déjà demandé à l’ordinateur de préparer quelques petites choses. Là, il retournait dans la chambre, déjà il devait vérifier que Mungo n’avait fiat aucune bêtise, et puis il fallait soutenir Hikage, il demanderait sûrement à son amie Sakura de venir aussi voir l’enfant. Le directeur venait d’arriver dans la chambre et trouva deux mungo à l’intérieur, le vrai et un tout nus, cela le fit sourire. Il s’approcha de Hikage.

G et F : - Je vois que tu a déjà utilisé tes pouvoirs, à chaque fois que tu toucheras quelqu’un tu prendras sa forme, par contre, tu te retrouveras nu, je te donnerai des habits.


Le directeur regardait les deux enfants, Hikage avait l’air d’aller plutôt bien, même si la situation n’était pas facile il avait l’air de réussir à la surmonter. C’était bien pour lui, il fallait aller de l’enfant pour les deux enfants.

G et F : - J’ai trouvé un livre qui parle des coutumes de ta planète, je vais te le laisser pour que tu puisses le lire, tu y trouveras des prières et des chants aussi, pour tout ce qui est technique, je m’en occupe, ne t’inquiète de rien.


Le directeur donna le livre à Hikage, il savait qu’il devait trouver tout seul, ce dont il avait besoin maintenant pour cette veillée.

_________________
Dans les dialogues G = Gaston et F=Frédérique


Il est interdit de se faire prendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boudix.skyrock.com/
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 26 Aoû - 14:42

Hikage ne s'interrogeait plus tellement sur le comment du pourquoi qu'il avait prit la forme de Mungo. Pour le moment, tout ce qui l'intéressait était la chaleur du câlin. Il entendit quand même son ami lui demander s'il ne lui faisait pas mal car son corps produisait un poison et qu'il craignait que celui ci ne le blesse. Mais l'enfant du reconnaître qu'il ne ressentait qu'un léger picotement à travers tout son corps. Mais cela n'avait rien de désagréable. En fait, cela lui rappelait l'échange d'ombre. Quand deux ombres se touchaient et se concentraient, ils échangeaient une parcelle de leur corps. C'était agréable et cela donnait l'impression de n'être jamais seul. Bien sûr, cela ne durait pas et l'ombre échangé finissait vite par devenir comme l'ombre qu'on ait, oubliant à qui elle avait appartenu avant. Il répondit donc.

- Non, je n'ai pas mal. Ca picotte juste mais c'est pas douloureux.

Après cela, le directeur revint et remarqua la situation. Il expliqua alors le don de Hikage. Dès qu'il touchait quelqu'un il se transformait exactement comme lui à la seule différence qu'il était nu. C'était si grave que ça ? Apparemment oui puisque l'homme dit qu'il lui ferait apporter des vêtements. Mais c'était quoi des vêtements. Il comprit bien vite que c'était les choses que Mungo et le directeur portait pour cacher leur corps. Mais l'enfant ne voulait pas. Il était un ombre. Il n'avait pas à porter de vêtements. Il ne voulait pas.

- Non je veux pas. Je veux pas, je veux pas. Nous, on porte pas de... vêtements... On en a jamais porté... Je veux pas. Je veux rester un ombre... Je ferais juste attention de toucher personne... Je vais avoir l'air de quoi avec des... vêtements... Je suis un ombre...

Il attendit la réponse du directeur puis reçu un livre. C'était le livre qui lui servirait à dire au revoir à son grand frère. Il sourit et l'ouvrit. Mais il fut surpris par l'écriture. A tel point qu'il en laissa tomber son livre. C'était pas ça qu'il avait appris à lire. Lui c'était l'écriture des ombres qu'il lisait avec des symboles. C'était quoi ces drôles de trucs ?

- Mais... je sais pas lire ça moi. C'est pas ce que j'ai appris à lire... Je vais faire comment si je sais pas lire ? Je pourrais pas dire au revoir à grand frère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaston-Frédérique Doublon
Admin ~ Directeur Ougorien
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 41
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 26 Aoû - 15:49

Gaston-Frédérique avait donné le livre à Hikage et maintenant il voulait lui donner des habits, Hikage ne voulait pas de vêtements.

G et F : - Pour les vêtements, je te demande pas de les porter tout le temps, tu les mets à chaque fois que tu te transformes, on prendra quelque chose de facile pour l’enfiler à chaque transformation.


Il voulait que l’enfant se sente chez lui, il devait l’aider. Pour les vêtements, il fallait qu’il trouve une idée, c’est vrai qu’ils avaient tous des normes, comme Annyssia il avait du la faire habiller, mais c’est vrai que ce qu’il considérait normal, ne l’était pas forcément. Il savait que chacun vivait différemment, hélas en arrivant ici il fallait s’habituer à vivre ailleurs.
Le directeur reprit le livre des mains et appuya sur un petit bouton.


G et F : - Je crois que c’est mieux comme ça pour lire, chaque livre a été conçu pour être lu de tout le monde, même si on a tous des écritures différentes, on peut tous les lire. C’est que j l’ai lu avant pour commencer à préparer ce dont tu as besoin, et je ne l’ai pas remis sur ton écriture. Ne t’inquiète pas, ça va aller.

Le directeur rendit le livre à Hikage pour qu’il l’étudie, il était bien marqué dans le livre que les Shadowriens devaient faire leurs démarches de deuil seul. Hikage devait trouver en lui-même la force. Et puis, il pourrait passer cette épreuve, et le directeur voyait que Mungo aiderait Hikage, il verrait sûrement d’autres gens ici qui l’aiderait aussi dans cette école.

_________________
Dans les dialogues G = Gaston et F=Frédérique


Il est interdit de se faire prendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boudix.skyrock.com/
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Dim 26 Aoû - 22:29

Heureusement pour Hikage, il n'aurait pas à porter des vêtemens tout le temps. Tant qu'il serait sous son apparence d'ombre il pourrait rester comme ça. L'inconvénient, c'était s'il touchait quelqu'un. A ce moment là, il devrait s'habiller. Cela ne lui plaisait pas, mais apparement il n'avait pas le choix. Cela n'avait pas l'air correct de se promener nu. Surtout avec le corps d'un autre. Le directeur lui promit de lui trouver quelque chose de facile à enfiler. L'enfant se résigna et accepta.

- D'accord, à chaque transformation je mettrais les vêtements. Mais sinon, je ne les mets pas.

Après cela, Hikage ouvrit le livre pour le lire mais découvrit que ce n'était pas une écriture qu'il connaissait. Il prit peur et interrogea l'adulte. Mais celui ci se contenta d'appuyer sur un bouton du livre et l'écriture changea. L'enfant le rouvrit et sourit en redécouvrant les symboles qu'il connaissait. Il remercia l'adulte et s'assit contre son cocon pour lui. Il était important qu'il soit prêt pour dire au revoir à son grand frère. Et il devait le faire correctement. Il se mit donc à lire. Il découvrit que pour dire au revoir, il fallait être dans une pièce noire. Ca c'était bon. Il fallait ensuite dire une prière de bon voyage pour le défunt tout en lui disant que tout se passerait bien pour lui. Il y avait même une pière simple en dessous pour aider. Et enfin, les mots traditionnels accompagnés d'un bouquet de Micromortes, des pleurs en forme de coeurs noirs avec une croix rouge qui le brise, déposé sur le torse du mort. Cela devait l'aider pour le voyage. C'était pas compliqué.

- J'ai compris comment dire au revoir à grand frère. Mais avant, je dois aller cueillir des Micromortes. Je vais y aller tout de suite, si Mungo veut bien venir avec moi.

On aurait put l'en empêcher en lui rappellant sa tenue, mais Hikage commençait déjà à reprendre sa forme. L'image du Mungo nu se fit rougeâtre et flou avant de devenir un ombre rouge partant en fumée avec des yeux jaunes. L'enfant était redevenu lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mungo Lux

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Mar 28 Aoû - 21:02

Mungo regardait le directeur et Hikage, il essayait de rester calme surtout devant le directeur, il ne voulait pas se prendre une engueulade, et puis cela le fit rire qu’on doive habiller Hikage, lui il trouvait ça vraiment amusant. En tout cas, il était tout content d’en apprendre un peu plus sur le pouvoir d’Hikage, donc à chaque fois qu’il toucherait quelqu’un, il prendrait son apparence, c’est pour ça que le directeur l’évitait. Mais, ça serait génial d’avoir Hikage en directeur pour faire peur aux élèves. Mungo était perdu dans ses pensées à l’idée d’utilisation du super pourvoir d’Hikage. Mungo atterrit en entendant son prénom. Il n’avait absolument pas suivit la conversation avec le directeur. Il se remit dans la conversation et entendit l directeur explique à Hikage où trouver des Micromortes et que Mungo allait l’accompagner pour lui montrer l’endroit. Le directeur ajouta qu’il autorisait Hikage et lui-même à cueillir ce dont ils avaient besoin sans tenir compte de l’interdit à l’entrée de la serre. Mungo devait montrer la serre à Hikage, s‘il avait tout comprit.

« Oui, oui pas de problème, je vais aller avec Hikage. »

Mungo était tout content de pouvoir rester avec Hikage encore un peu, en plus il avait l’autorisation d directeur pour rester avec lui, il faut dire que normalement, le directeur lui avait répété déjà plus d’une centaine de fois de rester avec Kaoru, mais là il l’autorisait à aller se promener avec Hikage. Mungo était tout heureux et souriant, il hésita à prendre la main de Hikage pour l’emmener avec lui vu que celui-ci reprenait sa forme.

« Bon suis-moi, je vais te montrer où se trouve la serre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikage
Elève Shadowrien
avatar

Nombre de messages : 20
Âge : 16 ans
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   Sam 1 Sep - 14:50

Hikage était simplement heureux. Il savait maintenant comme dire au revoir à son grand frère. Il était prêt. Il avait juste besoin d'aller cueillir des micromortes. Après cela, il pourrait commencer la veiller d'adieu. Il savait pertinement qu'après cela, il serait seul. Mais il se ferait des amis. Et puis, maintenant que grand frère ne serait plus là, il devrait trouver quelqu'un pour réchauffer ses nuits. il devait avouer que les câlins lui manquaient. Il en voulait d'autres mais pas comme celui de Mungo. Il voulait autre chose. Mais il fallait mieux ne pas y penser pour le moment. Il suivit Mungo qui se proposait de le conduire à la serre.

- Mungo, c'est quoi une... serre ? Moi ce que je veux c'est des micromortes, pas des serres. J'en ai besoin pour dire au revoir à grand frère. Tu sais où je peux en trouver ?

Bien sûr, Hikage ignorait ce qu'était une serre. Pour lui, il allait chercher les fleurs dans la nature. Il n'avait jamais vu qu'on pouvait cultiver des fleurs. Donc il ne savait pas qu'on les trouvait ailleurs que dans la nature. Mais il ne dit rien de plus et suivit son ami. Il ne voulait pas penser au fait qu'il allait perdre sa seule famille. Il voulait penser à sa nouvelle vie. Son grand frère serait fier de lui en le voyant de l'autre monde. Et cette idée le rendait heureux.

- Mungo, je suis content. Un peu triste de voir grand frère partir mais content. Car grand frère sera fier de moi en me voyant grandir et me faire des amis. Je veux qu'il fier de moi et je ne l'oublierais jamais. Je peux te compter comme mon premier ami ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Hikage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Hikage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kihou : l'Ecole Intergalactyque :: L'école : le 2ème étage :: Les dortoirs des élèves-
Sauter vers: